Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Apprenez à Rouler

Apprenez à Rouler

Tous les secrets pour réussir l'examen du permis de conduire Avant d'envisager l'examen du permis B, mieux vaut être informé sur certains détails : attitude à adopter dans certaines circonstances, petits "trucs" à ne surtout pas oublier...

Bien maîtriser les pédales

Une histoire de pédales

Au commencement il y avait les pédales : selon la légende, chaque moniteur digne de ce nom se doit d’expliquer avec patience l’utilisation des pédales à chaque conducteur débutant. Or, pour peu que le moniteur soit dans un mauvais jour et manque de patience ou bien que l’élève perde les pédales lors des premières leçons, il y a fort à parier que nos deux protagonistes finiront par se taper sur les pieds ! Voici un petit récapitulatif sans prétention qui pourra peut être aider ceux qui se sont emmêlés les pattes et les idées durant leurs premières heures de pratique.

Les présentations

Avant de pratiquer, il est nécessaire de présenter rapidement nos trois belles dames. Pas d’inquiétude, nous n’entrerons pas dans des considérations trop techniques, j’en serais bien incapable !

La pédale d’embrayage : l’incomprise

Aussi vaillante que mal-aimée, la pédale d’embrayage souffre de la (légère) gymnastique qu’elle demande aux conducteurs : sa gestion est souvent anxiogène est l’on est forcé d’admettre que le calage a encore un bel avenir devant lui tant que les boites manuelles seront à l’ordre du jour.

  • Utilité : l’embrayage permet d’accoupler et de désaccoupler le moteur et les organes de transmission. Grossièrement, à manier la boite de vitesse et de changer les vitesses.
  • Position : la pédale d’embrayage se situe complètement sur la gauche et doit donc être intégralement maniée avec le pied gauche. Entre chaque mouvement de débrayage/embrayage, une petite cale permet de reposer le pied.
  • Notes : attention à ne pas mélanger les termes et les notions :
    • Débrayer, c’est enfoncer la pédale d’embrayage. Débrayer signifie schématiquement séparer le moteur des roues.
    • Embrayer, c’est relever la pédale d’embrayage. Embrayer signifie schématiquement mettre en contact le moteur et les roues.

Point de patinage

C’est l’objet de toutes nos attentions : il nous permet de remettre en contact les roues et le moteur en douceur avant d’appuyer sur l’accélérateur et de démarrer en douceur. On le trouve en relevant doucement son pied jusqu’à sentir que la voiture se met à vibrer légèrement.

La pédale de frein : notre salut

Si on l’associe à la prudence, la pédale de frein des voitures utilisées pour les formations de conduite a souvent beaucoup de mordant car les véhicules utilisés sont souvent jeunes et bien entretenus. De plus, freiner n’est pas piler, et un freinage est potentiellement très dangereux.

  • Utilité : survivre ! Ceux qui doute encore de son utilité devraient aller faire un petit tour du côté des Alpes. Plus sérieusement, la force de freinage est proportionnel à la pression exercée sur la pédale : il s’agit d’avoir le pied sensible.
  • Position : elle se situe au milieu des deux autres pédales. Elle est à manier avec le pied droit : celui-ci doit en effet jongler constamment entre les deux soeurs ennemies que sont les pédales de frein et d’accélérateur.

La pédale d’accélérateur : la sulfureuse

Elle est l’objet de tous nos fantasmes et fait vibrer les hommes autant que les machines.

  • Utilité : avancer et réguler la puissance du moteur de manière très sensible selon la pression exercée avec le pied droit. Il y a accélérer et accélérer.
  • Position : elle se situe complètement à droite de ses deux compatriotes.

Schéma des pédales du véhicules

Voici un schéma très sommaire récapitulant les trois pédales à manier, il sera peut être utile aus débutants n’ayant pas encore commencer la conduite.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article